News

The Paradise Foundation lance son premier programme de préservation à l'étranger en Afrique




KIGALI, Rwanda–(BUSINESS WIRE)–The Paradise Foundation, une organisation de protection de
l’environnement à but non lucratif en Chine, a annoncé aujourd’hui son
premier programme de préservation à l’étranger en Afrique. L’annonce a
été faite lors de la visite des délégués de la Fondation au continent,
dirigée par Jack Ma, président assistant de The Paradise Foundation et
chef exécutif d’Alibaba Group.

La Fondation, créée en avril 2015 par un groupe d’éminents chefs
d’entreprise chinois, vise à préserver la nature de notre planète grâce
à une action caritative, en adoptant une approche scientifique et une
gestion d’entreprise hautement efficace.

Lors de la rencontre avec les dirigeants africains à Kigali, M. Ma, qui
est également le conseiller spécial à la Conférence des Nations Unies
sur le Commerce et le Développement (CNUCED), a révélé que le programme
décennal se concentrera sur la conservation et la gestion des habitats
naturels en Afrique. Les initiatives clés du programme favoriseront la
collaboration entre les organisations caritatives chinoises et les
réserves naturelles en Afrique, comme le parc national des Virunga au
Congo et la réserve nationale de Masai Mara au Kenya, ainsi que les
règlements exhortant à l’encontre du commerce de l’ivoire, des cornes
des rhinocéros et d’autres produits de la faune.

The Paradise Foundation et Alibaba Foundation, une organisation
charitable créée par Alibaba Group, parraineront à la fois les
récompenses en espèces pour le personnel exceptionnel patrouillé de
première ligne dans les réserves, ainsi que les frais de gestion du
programme pour les 10 prochaines années, prévus d’atteindre 1,65 million
de dollars en total.

« La conservation de la nature et la protection des ressources de la
race humaine est un appel qui transcende les frontières géographiques.
The Paradise Foundation est une organisation originaire de la Chine,
mais nous nous soucions du bien-être de notre planète. L’Afrique est
l’habitat naturel d’une gamme de faune menacée par la chasse et le
commerce illégaux. Nous sommes très satisfaits de pouvoir apporter nos
ressources aux pays qui en ont besoin”, a déclaré M. Ma.

Les statistiques montrent que l’Afrique abrite la plus grande diversité
de faune au monde, y compris plus de 1 000 espèces de mammifères, 500
types d’oiseaux et 2 000 types de poissons d’eau douce. Malheureusement,
la pauvreté, la chasse illégale et le commerce en marché noir ont posé
une grave menace à la bio-durabilité du continent. Par exemple, le
nombre d’éléphants africains a chuté en dessous de 600 000 et continue
de baisser à un taux de 38 000 par an. Les rhinocéros et les gorilles
noirs sont également devenus des espèces en voie de disparition.

La Fondation espère que la visite en Afrique continuera de sensibiliser
le public au développement durable et ouvrira la porte à de nouvelles
initiatives de collaboration entre la Chine et le continent.

A propos de ‘’The Paradise Foundation’’

The Paradise Foundation est une organisation à but non lucratif qui se
concentre sur la protection de l’environnement et la préservation des
réserves naturelles grâce à une action caritative, une approche
scientifique et une gestion d’entreprise. La fondation a été initiée par
un groupe d’entrepreneurs chinois, d’artistes et de philanthropes. Jack
Ma d’Alibaba et Pony Ma de Tencent sont les présidents assistants de la
Fondation.

La Fondation valorise la collaboration en mettant en œuvre des projets
locaux pour protéger les habitats naturels les plus importants au monde.
La fondation a l’intention de promouvoir l’éducation, favoriser les
organisations locales de conservation, explorer des modèles de
financement durables et commercialiser des produits écologiques. La
Fondation organise des activités en plein air, en particulier pour les
jeunes, et offre des possibilités de bénévolat pour qu’ils découvrent la
nature, afin de réaliser la vision de préserver la beauté de la nature
pour les générations futures.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site
électronique suivant http://www.pfi.org.cn/.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.






Most Popular

Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem?

Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet.

Copyright © 2015 All-In World News.

To Top